épilation homme mode

Un homme doit-il s’épiler ? (Spoiler : ça dépend)

par Jean Buisson

L’été arrive, la chasse aux poils aussi. Et ce tracas est aujourd’hui communément partagé entre les hommes et les femmes, qui veulent être irréprochables niveau pilosité en maillot ou boxer de bain, sur la plage ou à la piscine. Mais la vraie question, celle qui nous taraude aujourd’hui, c’est : un homme doit-il vraiment s’épiler ou est-il préférable de jouer la carte du naturel ? S’il doit s’épiler, comment doit-il procéder ? Quelles solutions retenir ? On vous dit tout ici (ou presque). 

L’épilation des sourcils

Première zone à épiler, été comme hiver, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, les sourcils. Ces petites lignes de poils surplombent nos yeux, et on ne sait toujours pas pourquoi. Hors de question, bien sûr, de modifier la ligne du sourcil en épilant au dessus ou en dessous. En revanche, le mono sourcil n’étant pas très tendance (l’a-t-il déjà été ?), il est indispensable de se lancer dans une petite épilation pour obtenir deux jolis sourcils bien distincts. Attention cependant à ne pas vous retrouver avec des sourcils trop écartés, particulièrement disgracieux, ou vraiment trop dessinés (il deviendrait trop flagrant que vous vous êtes épilé). 

Dans tous les cas, exit le rasoir et même la cire ! Optez plutôt pour une classique pince à épiler, la seule solution qui vaille. Ce travail est important : le sourcil permet de dessiner votre regard et de mettre en valeur vos yeux. Un atout non négligeable lorsque l’on veut séduire, encore plus lorsque l’on ôte ses lunettes de soleil. Vous pouvez également couper les poils de sourcils qui dépassent, parce que si vous en avez, vous ressemblerez à votre vieux papy. Ou à François Fillon. 

L’épilation du torse

Deuxième zone à épiler potentiellement, le torse. La mode est aux torses imberbes. Et musclés. Et bronzés. Il suffit de feuilleter les magazines people pour s’en rendre compte, ou même d’acheter L’Equipe (le footeux qui soulève son maillot après avoir marqué un but révèle rarement un torse très poilu).

Attention cependant ! Si l’on peut s’épiler à cet endroit, il ne faut pas le faire n’importe comment ! Optez pour la cire, même si vous craignez de souffrir le martyr. Hors de question de raser, et encore moins de se lancer avec l’épilateur électrique (là, vous allez vraiment souffrir). Il ne faut pas oublier que raser à tendance à épaissir le poil, donc attention à la repousse : votre poil deviendra de plus en plus dru ! 

L’épilation du torse est une excellente solution si vous n’êtes pourvu que de quelques poils disparates qui se battent en duel. Disgracieux, ils ne vous apportent ni style, ni virilité, et l’épilation sera, en principe, rapide. Si vous craignez de vous lancer dans cette opération audacieuse, passez pas la case esthéticienne. C’est son boulot, après tout, et mieux vaut dépenser quelques dizaines d’euros que s’automutiler.

En revanche, si vous disposez d’un torse velu, fuyez l’épilation ! Le résultat ne sera pas nécessairement satisfaisant, et, dans ces cas-là, autant composer avec Dame Nature et faire de ses poils un véritable atout séduction. 

L’épilation des jambes

Vous souhaitez vous épiler les jambes ? Honnêtement, nous vous le déconseillons. Cela n’est ni esthétique, ni pratique. Si vous avez vraiment envie de disposer de jambes épilées, ne vous aventurez pas au dessus du genou. Les mollets épilés, cela suffit. Largement. Mais cela peut s’avérer pratique voire indispensable si vous pratiquez la natation ou le cyclisme. Vous fendrez plus facilement l’eau ou l’air. Bref, vous gagnerez en vitesse. Mais sinon, l’utilité semble limitée…

 

Au niveau de la technique, à vous de choisir entre l’épilation à la cire ou le rasoir. La première solution est plus pérenne, mais la seconde est plus rapide et totalement indolore. Par contre, il faut se raser de nouveau au bout de quelques jours, et c’est ainsi que vous enclencherez le cercle infernal du rasage. 

L’épilation des aisselles

Voilà un sujet qui ne fait plus vraiment débat. Si, pendant longtemps, les hommes ont laissé à leur femme le soin de s’épiler sous les aisselles, aujourd’hui, cette pratique est universelle chez les deux sexes ! Pour avoir de belles aisselles lisses, c’est très facile ! Il vous suffit de passer quelques coups de rasoir sous la douche, et le tour est joué ! Vous pouvez éventuellement vous rendre chez l’esthéticienne, mais honnêtement, cela peut s’avérer douloureux. L’absence de poils sous les bras est également plus hygiénique, et peut venir en aide aux hommes souffrant de transpiration exacerbée. 

L’épilation des poils pubiens

Eh oui, c’est un fait, de plus en plus d’hommes franchissent le pas, le look yéti n’étant toujours pas tendance. Attention cependant lorsque vous vous épilerez, là aussi, ça fait mal. Prenez le temps de bien tirer la peau pour ne pas vous louper ! Mais le résultat est généralement plus esthétique.

Quid de la barbe ? 

Après avoir listé toutes les parties de votre corps à épiler ou non, réfléchi à la façon dont vous allez vous y prendre, nous devons nécessairement aborder le point barbe. Clairement, rien ne sert de mettre autant d’énergie dans votre épilation si vous ne chouchoutez pas celle qui est l’objet de toutes les attentions sur ce blog : votre barbe. Évidemment, ne la rasez pas (ne l’épilez pas non plus, si l’idée saugrenue vous venait). On récapitule, donc. Pour une barbe, il faut : 

  • La shampouiner
  • La brosser
  • L’huiler
  • Couper les poils qui dépassent
  • La dessiner
  • Bref, l’aimer. 

Ce qu’il faut retenir de l’épilation chez les hommes

Un homme doit-il s’épiler  ? (Spoiler : ça dépend)Un homme doit-il s’épiler  ? (Spoiler : ça dépend)

 

Notre avis de barbus

Nous sommes en 2019 et oui, les hommes peuvent s’épiler. Mais cela doit rester un choix cohérent avec votre personnalité et votre look ! Bref, il faut agir au cas par cas !

  • S’il est préférable d’entretenir les sourcils, n’abusez pas de la pince à épiler, au risque de vous retrouver avec deux fines lignes de poils très moches.
  • Pour le torse, à vous de choisir ! S’il peut être judicieux de s’épiler les quelques poils qui le parsèment, évitez l’épilation si vous êtes pourvu d’un torse très velu. Au contraire, faites de cette particularité une force !
  • De manière générale, évitez de vous épiler les jambes, sauf si vous êtes cycliste ou nageur. Dans tous les cas, limitez-vous aux mollets. 
  • Deux-trois petits coups de rasoir sous les aisselles, c’est un simple geste qui peut apporter beaucoup en terme d’esthétique. 
  • Pour les poils pubiens, nous vous laissons maître de votre intimité.
  • Pour la barbe, vous n’avez pas le choix, il FAUT l’entretenir. Mais pitié, ne vous rasez surtout pas (ou pas trop…ou si d’ailleurs, tiens, oui, c’est une idée !)

Alors, prêt à vous lancer dans une opération épilation ? 

Serge C.